verrue anus : traitement des condylomes génitaux

Prévention – verrue anus

  • que faire contre les verrues genitales
  • traitement des condylomes génitaux
  • produit contre verrue / traitement verrue homéopathie

Que faire ?

les condylomes génitaux ou crêtes de coq sont des lésions de la muqueuse en matière de anal ou vulvo-vaginal. Définies comme une IST, elles sont transmises par le virus papillomavirus humain pendant les rapports intimes avec une personne contaminée. Affectant hommes et les femmes, elles surviennent 2 à 3 mois après le rapport contaminant sous forme d’excroissances de tissus, perceptibles à l’œil nu et à dimension variable. de sens très contagieuse, les condylomes sont contractées à partir des premiers attouchements sexuels. Et le plus souvent, elles sont asymptomatiques, ce qui signifie qu’aucun signe apparent ne émerge pendant une certaine période.

Quel traitement contre verrues génitales ?

3 traitements sont recommandés par les dermatologues afin de soigner localement l’infection :

  • Warticon
  • Condyline
  • Aldara

traitement des condylomes génitaux : que faire contre les verrues genitales

Pratique sexuelle dans le cas ou pratiquez du orientation sexuelle avec un spécialiste indépendant déjà infecté par la maladie, votre bouche ( la lèvre, la langue ou le palais ) et votre gorge sont affectées. Votre anus aussi s’il y a comportement sexuel préconjugal.

symptômes verrues génitales

Les premiers signes apparaissent des semaines ou des mois après l’infection ( de 1 à 8 mois ). Mais si vous songez être contaminé et que vous ne trouvez pas de condylomes, consultez malgré tout votre médecin. Généralement, les condylomes ne causent pas de gêne ou bien de douleur. Mais il arrive que ces verrues entraînent des irritations et des démangeaisons. Donc dans le cas ou les grattez, elles peuvent martyriser et saigner. Certaines femmes peuvent aussi souffrir de pertes blanches mais également de saignements vaginaux – le plus souvent après des rapports sexuels.

Verrues génitales : mode de contagion

les verrues génitales sont provoquées par un virus HPV : le papillomavirus humain. ce dernier se transmet par acte de chair entre deux personnes. D’autres facteurs comme le tabagisme, l’usage excessif de drogues comme la cocaïne et le cannabis et la prise de médicaments immunosuppresseurs peuvent aussi favoriser la survenance des verrues génitales. Les femmes qui ont l’habitude de changer de partenaire sexuel ou qui n’utilisent pas un complément lors de leurs relations intimes, les personnes souffrant déjà d’une autre IST et hommes et femmes dont le système immunitaire est affaibli à cause d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie ont plus de chances de réfléchir à apparaître des verrues sur leurs partie génitale. {Est-il possible d’éviter d’avoir des verrues génitales avec un préservatif ? Si votre amoureux est affecté(e) par des condylomes, l’utilisation d’un préservatif ne garantit pas que vous ne serez pas contaminé également. L’utilisation d’une protection est bien-sûr conseillée, mais toute la zone génitale n’est pas couverte pour autant. Vous pouvez mais vous renseigner pour le vaccin Gardasil qui est indiqué dans la prévention des condylomes HPV 6-11. Attention le vaccin n’est cependant pas efficace si vous êtes déjà infecté par le virus ! Il est uniquement recommandé pour la prévention ou en cas de risque avec un technicien professionnel local infecté par le papillomavirus humain.

les condylomes génitaux sont provoquées par un virus HPV : le papillomavirus humain. celui-ci se transmet par accouplement entre deux personnes. D’autres facteurs comme le tabagisme, l’usage excessif de drogues telles que la cocaïne et le cannabis et la prise de médicaments immunosuppresseurs peuvent aussi favoriser la survenance des verrues génitales. Les femmes qui ont l’habitude de changer de partenaire sexuel ou qui n’utilisent pas une protection lors de leurs relations intimes, les personnes souffrant déjà d’une autre IST et les individus dont le dispositif immunitaire est affaibli à cause d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie ont plus de chances de voir apparaître des verrues sur leurs partie génitale.

que faire contre les verrues genitales : papillomavirus sans lesion

quel est le meilleur traitement contre ces verrues génitales ?

tout d’abord, mieux vaut appliquer une solution locale. Nous vous parlons plus précisément haut de 3 traitements efficaces que vous pouvez commander online en toute discrétion sans souhaiter montrer votre verrue au médecin familial… la plateforme est sécurisé, c’est une pharmacie en ligne agrée et un spécialiste vérifiera que est un bon traitement pour votre problème.