verrues genitales condylomes / verrues génitales symptômes

Comment éviter condylomes ? – verrues genitales condylomes

  • condylome genitale
  • verrues génitales symptômes
  • varticon + guerir condylome avec homeopathie

Traitement

Les condylomes sont la conséquence d’une infection par un virus, le papilloma virus humain ( PVH ). Se propageant pendant les actes sexuels, les verrues apparaissent sur le plan des muqueuses génitales et anales. Alors, comment s’en prémunir ? Quelles sont les conséquences en cas d’infection et particulièrement, quels sont les traitements qui sont réellement efficaces ?

Traitement verrues génitales

Le Condyline est indiqué dans les cas d’infection via le virus du PHV qui vois le jour par l’apparition de verrues sur les parties génitales et autour de l’anus. Cette infection étant sexuellement transmissible et hautement contagieuse, et ce, malgré le port du préservatif qui s’avère dans nombre de cas une protection insuffisante pour éviter la contamination par cette maladie. Les effets du Condyline sont, dans un premier temps, un arrêt de le développement des condylomes, puis leur régression jusqu’à totale disparition. Aucune séquelle n’est visible sur la peau à complète guérison.

verrues génitales symptômes ou condylome genitale

Pratique sexuelle si vous pratiquez du relations sexuelles buccogénitales avec un indépendant de confiance de proximité déjà infecté par la maladie, votre bouche ( la lèvre, la langue ou le palais ) et votre gorge peuvent être affectées. Votre anus aussi s’il y a relations sexuelles bucco-génitales.

quels peuvent les symptômes verrues génitales ?

les effets néfastes des condylomes génitaux n’adviennent que plusieurs semaines tout juste après la première contamination. Il s’agit de verrues isolées ou groupées visibles sur les parties, notamment le col de l’utérus et les lèvres de la foufoune chez la fille ; la verge, le gland ou le prépuce chez l’homme. Prenant l’aspect d’un chou-fleur, ces verrues peuvent parfois se faire sentir sur le plan du rectum ou sur la muqueuse buccale mais dans le cas où la contamination s’est effectuée par relation charnelle oral.

contamination

les condylomes sont provoquées par un virus HPV : le papillomavirus humain. celui-ci se transmet par copulation entre deux personnes. D’autres facteurs comme le tabagisme, l’usage excessif de drogues comme la cocaïne et le cannabis et la prise de médicaments immunosuppresseurs peuvent aussi favoriser la survenance des verrues génitales. Les femmes qui ont l’habitude de changer de partenaire sexuel ou qui n’utilisent pas un complément durant leurs relations intimes, les gens souffrant déjà d’une autre IST et femmes et hommes dont le système immunitaire est affaibli en raison d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie ont plus de chances de voir apparaître des verrues sur leurs organes génitaux. {Est-il possible d’éviter d’avoir des verrues génitales grâce une capotte ? Si votre partenaire est affecté(e) par des verrues génitales, l’utilisation d’un préservatif ne garantit pas que vous ne serez pas contaminé également. L’utilisation du préservatif est bien entendu conseillée, mais toute la zone génitale n’est pas couverte pour autant. Vous pouvez par contre vous renseigner pour le vaccin Gardasil qui est indiqué dans la prévention des condylomes HPV 6-11. Attention le vaccin n’est cependant pas efficace si vous êtes déjà infecté via le virus ! Il est uniquement recommandé pour la prévention ou en cas de risque avec une entreprise spécialisé dans confiance infecté par le papillomavirus humain.

les condylomes sont provoquées par un virus HPV : le papillomavirus humain. ce dernier se transmet par commerce entre deux personnes. D’autres facteurs comme le tabagisme, l’usage excessif de drogues telles que la cocaïne et le cannabis et la prise de médicaments immunosuppresseurs peuvent aussi favoriser la survenance des verrues génitales. Les femmes qui ont l’habitude de changer de partenaire sexuel ou qui n’utilisent pas un complément lors de leurs relations intimes, les êtres souffrant déjà d’une autre IST et femmes et hommes dont le système immunitaire est affaibli à cause d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie ont plus de chances de voir apparaître des verrues sur leurs organe génital.

condylome genitale : verrues génitales en anglais

Quelle est la durée d’incubation de la maladie ?

dans le cas où vous avez été contaminé, le virus peut mettre de quelques semaines à presque 10 mois pour se développer. Il y a également des porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils sont infectés mais ne présentent pas de symptômes. ils peuvent mais transmettre le virus même sans symptômes. il est préférable de se faire dépister en cas de doute et si vous avez des symptômes, mieux vaut traiter localement les zones infectées par les verrues.