Bouton Vagin: Causes et symptômes – Pharmacie Montrouge

Notre site vous offre la possibilité d’en apprendre davantage sur cela.


Les femmes paniquent rapidement lorsque leur corps révèle des éruptions cutanées, des lésions ou de petites boules dont elles ne connaissent pas l'existence. En tant que gynécologue, il est préférable de demander l’avis d’un médecin pour lever les doutes sur une maladie sexuellement transmissible.

Quelles sont les causes de ce bouton?

Le beau sexe a tendance à être vu avec un miroir grossissant pour essayer de comprendre un bouton du vagin. Dès qu'il est identifié, une vague de panique s'empare de son corps car ces femmes pensent rapidement au scénario le plus catastrophique. Par conséquent, il est préférable de connaître les causes, y compris s’il s’agit bien d’une infection ou d’une infection fongique.

  • Les boutons peuvent prendre de nombreuses formes, telles que des excroissances ou des lésions.
  • Ils ressemblent à une éruption cutanée et, dans certains cas, sont des vésicules rouges qui se développent sur la vulve.
  • Plusieurs problèmes doivent être considérés, à savoir l'herpès génital, la syphilis, les champignons et même le condylome vulvo-vaginal.

Certains boutons ne sont pas douloureux, tels que le naevus, le condylome en forme de galle, une verrue, un mollusque contagieux ou un fibrome mou. Ce dernier est facile à reconnaître car votre croissance est régulière. Par contre, un bouton de vulve peut être douloureux, voire invalidant. C'est le cas de la folliculite ou de l'herpès génital. Ce dernier produit de petites vésicules qui traversent les jours et laissent la place à l’ulcération. Les démangeaisons commencent à apparaître et vous avez toujours du mal à porter un sous-vêtement.

La prévention est parfois impossible

Il est difficile d'éviter l'apparition d'un tel bouton, surtout s'il s'agit d'une taupe, d'un pendule de mollusque ou d'une verrue séborrhéique. Par contre, si vous avez une folliculite, il suffit parfois de cirer au laser pour que ces boutons disparaissent.

Un bouton sur le sexe peut être bénin, mais certains patients s'inquiètent d'une MST et c'est la démangeaison qui peut vous mettre rapidement dans cette fourchette. Vous pouvez également ressentir des picotements, une irritation et lorsque les sécrétions du vagin sont nauséabondes. Ceux-ci ont la même odeur de poisson et la couleur est jaune. Dans le cas d'une MST, ils peuvent même être verts.

Le traitement de la flore vaginale est essentiel, en particulier pour prévenir la prolifération de toutes les bactéries. Les gynécologues prescrivent généralement des œufs qui ne doivent être utilisés qu'une seule fois. La fréquence dépend de la situation car il est possible de rechuter si ce traitement n'est pas efficace. L'hygiène n'est pas toujours responsable car les rapports sexuels ne doivent pas être écartés, tels que les traitements antibiotiques, la chaleur et les périodes intenses. Ces trois phénomènes déstabilisent leur flore vaginale, ce qui entraîne des maladies.

La syphilis est parfois responsable de

Ce bouton dans le vagin est parfois lié à cette maladie transmise lors de rapports sexuels non protégés. Chez la femme et même chez l’homme, apparaît environ trois semaines après le contact et vous avez des ganglions lymphatiques à l’aine indolores. Ce ne sont pas vraiment des boutons minuscules, car ils ressemblent davantage à de petites plaies qui coulent au niveau de la vulve ou de la lèvre. Chez les hommes, le diagnostic est le même, sauf que le bouton apparaît sur le gland trois semaines après le rapport sexuel et qu'une éruption cutanée est également présente deux mois plus tard.

Le traitement est essentiel car la syphilis peut s'aggraver et se propager à plusieurs organes. Il faut toutefois noter que ce développement est assez rare sur le sol français, les soins sont donc très positifs et surtout très réconfortants pour les patients.

Tony Montana